Blog CFLP

 

ecole polonaise lyon table fetesLa gastronomie polonaise est variée.  Elle comprend de nombreuses soupes : żurek (soupe aigre), soupe aux champignons, à la tomate, bouillon de légumes, barszcz (soupe aux betteraves), etc. Il en existerait plus de 300. L’été, la star est le chłodnik, une soupe froide à la betterave.

La cuisine polonaise regorge également d’un large choix de charcuteries, de saucisses sèches (suche kiełbasy ou kabanosy) et de jambons (szynki). Parmi les plats principaux on citera le bigos (choucroute locale avec moins de viande), les pierogisalés (raviolis servis traditionnellement à la viande, au chou et aux champignons ou aux pommes de terre) ou sucrés (au fromage blanc ou aux baies). On peut aussi en trouver aux épinards ou au chocolat, pour peu que le restaurateur ait de l’imagination.
La kotlet schabowy qui est en fait une côtelette de porc panée, est un grand classique du quotidien. Dans les restaurants de la côte baltique, les cartes s’enrichissent de poissons (truite, flétan, saumon, sandre, etc.), mais le choix et la préparation (en général pané ou cuit à l’eau) peuvent décevoir les amateurs.

Pour accompagner le repas on boit de la bière ou du thé ; bien que la vraie tradition soit le kompot (rien à voir avec le mot français, la boisson polonaise est en fait un jus de fruits cuits). Le vin, qui n’est pas une spécialité locale, ne fait pas partie des habitudes polonaises. La table des desserts comprend, plusieurs gâteaux classiques. La Pologne a, comme bien des pays, sa tarte aux pommes : la szarlotka. Le sernik, à base de fromage blanc, se décline en différentes variantes selon les régions. Le gâteau au pavot, le makowiec, qui peut être une nouveauté pour les étrangers, est tout à fait savoureux.

La journée comprend trois repas. Le petit-déjeuner (śniadanie), pris très tôt, est copieux pour les Polonais qui pratiquent la journée continue. Il comporte en général du pain (chleb), du fromage (ser), du jambon (szynka), de la saucisse (kiełbasa) et des œufs (jajka). Le tout est accompagné de thé (herbata) ou de café au lait (kawa z mlekiem). Le repas principal (obiad) se prend entre 13h et 16h. Il se compose souvent d’une soupe, d’un plat de viande avec deux accompagnements (très souvent des pommes de terre et un autre légume). Le dîner (kolacja) dépend surtout des goûts de chacun et va d’un simple en-cas à un second obiad.

Les Polonais sont amateurs d'alcools forts, et notamment de la vodka. La vodka est servie pure et glacée. La marque zubrowka est la plus connue. Une brindille d'herbe sur laquelle paissent les bisons sauvages de la Forêt de Bialowieza est placée à l'intérieur de chaque bouteille. Les liqueurs de fruits et les liqueurs d'épices polonaises possèdent quant à elles des vertus curatives. Les amateurs de bières ne seront pas déçus. La Pologne, comme l’Allemagne et la République tchèque, produit une bière de très bonne qualité.

 

La cuisine polonaise est simple et économique mais variée, avec des différences régionales marquées. Les principales influences extérieures proviennent des cuisines juive, russe et ukrainienne.

Les repas sont consistants et comprennent des portions abondantes de soupes, de pommes de terre, de pain et de viande, presque toujours de porc. Chaque plat est constitué d'au moins un des ingrédients suivants : choucroute, légumes, fruits et champignons frais ou frits. Les champignons polonais, dont la cueillite est un loisir familial, sont très appréciés par les Polonais et exportés dans le monde entier.

https://www.kwestiasmaku.com/kuchnia_polska/polski_fusion.html

Il existe des termes qui peuvent souvent revenir dans la cuisine polonaise. On les retrouve dans de nombreuses recettes sous le nom de “Kuchnia Staropolska”. Cette cuisine polonaise traditionnelle a toute sa place dans la gastronomie de Pologne. Au fil du temps, les recettes ont changé. Mais le goût n’a que très peu évolué. Un plaisir pour les gourmands que nous sommes.

La cuisine traditionnelle polonaise possède de nombreuses spécialités culinaires. La gastronomie de Pologne se veut assez riche. Issue la plupart du temps de mélange de culture mais aussi de véritables spécificités locales. Ces plats traditionnels polonais se veulent avant tout caloriques. C’est certainement la raison qui pousse de nombreuses personnes à dire que la cuisine polonaise est riche et grasse.

Que ce soit de la viande, de la pâtisserie, de nombreuses spécialités polonaises existent. Vous avez certainement déjà eu l’occasion de goûter du bigos ou la célèbre kotlet schabowy. Les pierogis ou les golabkis sont aussi des plats polonais qui ne vous laisseront pas indifférents. Avec du pain de Pologne et des saucisses, le tour d’horizon est lancé. Vous saurez tout de la cuisine traditionnelle de Pologne.

Les principales spécialités de la cuisine polonaise

Des ingrédients font souvent partis des éléments de base de la gastronomie polonaise. En bonne place, on retrouvera souvent le chou, la betterave, le concombre et le cornichon. On pourra aussi ajouter la crème fraiche et diverses variétés de saucisses. Le plus souvent à base de porc.

Chaque plat polonais tire sa saveur unique du fait des épices et des assaisonnements utilisés. Ces épices sont aussi présentes dans la cuisine française. Mais elles n’ont pas la même place qu’en Pologne. En matière d’épices, les plus populaires pour accompagner un plat seront l’aneth, le cumin, la marjolaine. Pour finir un repas, le gâteau sera aussi un incontournable. Et une fois encore, vous aurez un vaste choix. A base de crème ou non.

Dans les mariages polonais, entre amis ou en famille, le repas polonais sera accompagné de vodka. Même si certains polonais apprécieront tout particulièrement une bière avec des grillades.

Des origines juives de la cuisine polonaise à la gastronomie contemporaine

Située au cœur de l’Europe, la gastronomie polonaise tire profit de plusieurs influences. Il n’est pas rare de trouver des spécialités polonaises venant d’Allemagne ou de Russie. C’est d’ailleurs un peu ce que l’on connaît en France avec les produits polonais. Certains sont avant tout issus de tradition allemande. Ce qui pourra être expliqué du fait de l’occupation de la Pologne par l’Allemagne dans le passé.

Mis à part ces quelques détails, la cuisine polonaise traditionnelle tire ses origines de la cuisine juive. Même si le brassage ethnique actuel lui procure une petite touche d’exotisme.

Si vous avez eu l’occasion de vous rendre en Pologne, vous n’avez pas dû être dépaysés. Il ne sera pas rare de trouver à Varsovie ou à Cracovie des restaurants plus contemporains. Que ce soit de la cuisine américaine, française, japonaise ou turque. Vous dégusterez un tas de spécialités. Mais nous aurons certainement l’occasion d’y revenir dans une autre rubrique du blog.

Les principaux plats traditionnels que l’on retrouve en Pologne

Nous allons dorénavant entrer un peu plus dans le détail des repas traditionnels polonais. Nous balayerons les principales spécialités qui font que les personnes apprécient la cuisine polonaise. Rassurez-vous, nous n’entrerons pas dans le détail de chacun des plats listés ci-dessous. Vous trouverez un article dédié pour chacune de ses spécialités culinaire. Il vous suffira de parcourir le Blog de cuisine polonaise Polska Box.

Les soupes polonaises typiques

Dans de nombreux restaurants ou hôtels, la soupe polonaise est souvent considérée comme une entrée. Quand on est adepte de ce genre de plat polonais, on sait ce qu’il nous en coûte. Il est vrai qu’une żurek est une des soupes les plus complètes. Puisque celle-ci est accompagnée de pain mais regorge aussi de diverses sortes de viandes.

Il vous faudra essayer les soupes de Pologne suivantes si vous souhaitez débuter votre repas.

  • Barszcz biały qui est préparée à partir de levain, de marjolaine et de pommes de terre,
  • Barszcz czerwony qui est une soupe à la betterave rouge. Certains n’hésiteront pas à l’agrémenter de légumes et de ravioles,
  • Żurek qui est une soupe aigre. Servie dans du pain, avec des oeufs et des saucisses, c’est un plat complet,
  • Krupnik qui est une soupe à base d’orge et ornée de viande fumée,
  • Kapuśniak qui est une soupe au chou avec une base de choucroute,
  • Soupe aux cornichons (zupa ogórkowa), le plus souvent à base de cornichons marinés,
  • Soupe à l’aneth (zupa koperkowa) qui possède une base de soupe de légumes,
  • Bouillon de poulet (rosół z kurczaka) qui sera accompagné de vermicelles,
  • Soupe de tomates (zupa pomidorowa) servie avec des vermicelles ou du riz,
  • Grochówka qui est une soupe à base de pois cassés,
  • Soupe de champignons (zupa grzybowa),
  • Flaki wołowe qui est une soupe de tripes et relevée par des épices polonaises.

Nous aurons l’occasion de revenir sur chacune de ses soupes typiques de Pologne. En attendant, nous allons continuer notre repas polonais avec quelques mises en bouche.

Les principales mises en bouche ou entrées polonaises

Tout le monde n’apprécie pas les potages ou les bouillons. Ces personnes se dirigeront vers d’autres mets de la gastronomie polonaise. En termes d’entrées polonaises ou de mises en bouche, certaines sont des incontournables. Vous les avez assurément dégusté avec un apéritif ou une bière. Aussi bien dans un restaurant que dans un bar.

Parmi les mises en bouche les plus appréciées, vous retrouverez vos préférées. Qui sont, nous l’espérons citées ci-dessous.

  • Smalec qui est une préparation de saindoux à base de lard. Vous retrouverez souvent cette spécialité polonaise aromatisée aux pommes, oignons, échalotes ou aux prunes. Ce sera une idée idéale d’apéritif pour vos toasts,
  • Śledzie w śmietanie qui sont des harengs marinés à la crème,
  • Boczek ze śliwką qui est une prune enrobée de lard,
  • Tartare de bœuf qui ressemble fortement à celui que l’on peut déguster en France.

Le plat de résistance polonais à base de viande, de volaille, de poisson

Le plat principal est souvent accompagné de viande en Pologne. C’est surtout au niveau des viandes blanches que la gastronomie polonaise se détache. On apercevra sur de nombreuses cartes de la viande de bœuf. Même si celle-ci n’est pas un des ingrédients principaux de la cuisine polonaise traditionnelle. Les polonais se contentent souvent du porc et de la volaille. Pour les allergiques à la viande, des plats végétariens complets feront très bien l’affaire aussi.

Plats principaux polonais à base de viande de bœuf et de veau

De nombreuses spécialités gastronomiques polonaises sont composées de bœuf ou de veau. Les principaux plats polonais seront les suivants :

  • Escalope de veau (Eskalopki z cielęciny) qui est souvent servie panée,
  • Filet de bœuf (Polędwiczki wołowe) accompagné d’une sauce aux champignons,
  • Langue de bœuf (Ozór wołowy),
  • Sztuka mięsa w sosie chrzanowym qui est une pièce de viande avec une sauce au raifort,
  • Zrazy zawijane qui est une roulade de viande garnie de bacon, de cornichons, des oignons, des poivrons rouges. Souvent servie avec une sauce légèrement épicée.

Plats principaux polonais à base de viande de porc

Si vous êtes familier de la Pologne, vous ne devez pas être allergique au porc. Il est vrai que la viande porcine remporte un franc succès. Avec sa cuisson rapide et son prix abordable, les polonais en ont fait une spécialité.

  • Golonka w piwie est un jarret de porc agrémenté de raifort. Même si son origine est bavaroise, ce plat est apprécié en Pologne,
  • Karkówka qui est une pièce de porc grillée et aromatisée à l’ail,
  • Kotlet schabowy est une pièce de porc panée. C’est un des plats traditionnels polonais,
  • La saucisse (Kiełbasa) qui est présente en diverses couleurs, même blanche,
  • Żeberka w miodzie qui sont des travers de porc au miel.

Plats principaux polonais à base de volaille

A côté des recettes à base de porc, on peut placer en bonne place la volaille. Cette viande blanche est bourrée de protéines. Cette viande maigre devrait plaire à ceux qui font attention à leur ligne. Ou qui suivent un régime spécial.

  • Canard aux pommes (Kaczka z jabłkami),
  • Kotlet de volaille panée qui reprend la recette originelle française,
  • Foies de volaille (Wątróbki drobiowe) frits et servis avec des oignons.

Les autres plats polonais traditionnels à base de viande

A côté de ces plats issus de la cuisine traditionnelle polonaise, d’autres spécialités sont à mentionner. On portera une attention toute particulière aux différents mets suivants.

  • Mouton (Baranina) qui est du mouton souvent servi en montagne comme à Zakopane,
  • Boulettes de viande (Klopsiki) qui sont accompagnées de sauce tomate,
  • Bigos qui est le plat de choucroute traditionnel polonais. Il est composé de champignons, de saucisses et de viande fumée,
  • Haricots à la bretonne (Fasolka po bretońsku) avec une sauce tomate et agrémenté de saucisses,
  • Chou farci (Gołąbki) qui est composé de viande hachée mélangée à du riz. Recette reprise dans la cuisine polonaise mais venant de Lituanie à l’origine,
  • Boudin noir (Kaszanka) qui pourra être agrémenté d’orge perlé,
  • Brochettes (Szaszłyk) qui ont une origine caucasienne.

Plats principaux polonais à base de poisson

Si vous n’êtes pas trop viande, vous succomberez aux recettes de poisson. Dans les régions montagneuses, vous dégusterez avant tout des poissons de rivières. Tandis que les villes maritimes vous proposeront d’autres spécialités.

  • Carpe en gelée (Karp po żydowsku) qui tire son origine de recettes juives,
  • Saumon (Łosoś) qui pourra être servi avec une sauce à l’aneth,
  • Truite (Pstrąg) parfois flambée au cognac ou avec d’autres alcools,
  • Sandre (Sandacz).

Plats polonais végétariens

Par conviction, vous ne mangez pas de viande ? En tant que végétarien ou vegan, vous êtes à la recherche des saveurs de Pologne différentes ? Vous êtes gâtés, nous avons pensé à vous en vous proposant quelques plats.

  • Ravioles polonaises (Pierogi) qui sont un incontournable de la gastronomie polonaise. On les appréciera au chou, aux champignons, à la viande, à la pomme de terre, au fromage, aux fruits,
  • Crèpes (Naleśniki) souvent servies avec de la crème fraiche et de la confiture,
  • Quenelles (Knedle) qui sont des boulettes de pomme de terre remplies de fruits comme les prunes.

Les accompagnements à votre plat principal en Pologne

Vous vous en rendrez compte par vous-même si vous visitez la Pologne. Dans certains restaurants, certains plats sont servis sans accompagnements. Il faudra donc prendre un petit supplément si vous souhaitez agrémenter ces recettes polonaises traditionnelles.

  • Frites (Frytki) qui pourront accompagner n’importe quel plat,
  • Gnocchi (Kopytka) qui seront servis avec une sauce ou de la crème,
  • Nouilles silésiennes (Kluski śląskie) réalisées avec une base de pomme de terre,
  • Kacha (Kasza gryczana),
  • Galettes de pomme de terre (Placki ziemniaczane) qui se rapprochent des célèbres rösti.

Les desserts polonais : les gourmandises de fin de repas

Si vous avez encore un peu d’appétit, vous serez certainement tenté par un dessert polonais. Il s’agit principalement de gâteaux à l’ordinaire. Même si certaines recettes internationales bien connues pourront être dégustées.

Au hit parade de fins de repas, il existe des incontournables. On citera notamment :

  • Bugnes (Faworki) servis saupoudrés de sucre en poudre,
  • Gelée (Galaretka) qui est réalisée à base de fruits et servie évidemment avec de la chantilly,
  • Gâteau au pavot (Makowiec),
  • Beignets (Pączki) dont les polonais louent un véritable culte le jour du jeudi gras. Comme le Général de Gaulle, on les appréciera tout particulièrement à la confiture de rose,
  • Cheesecake (Sernik) qui est un gâteau au fromage,
  • Gâteau aux pommes (Szarlotka) servi avec une boule de glace ou de la crème fouettée.

Dans cet article, nous avons balayé de nombreuses spécialités polonaises. Le tour d’horizon a voulu être complet. Pour vous permettre de vous y retrouver lorsque vous vous rendrez en Pologne. Si vous souhaitez réaliser vos propres recettes, n’hésitez pas à consulter celles disponibles sur notre site.

Certaines de ces spécialités de la gastronomie polonaise sont commercialisées sur la boutique en ligne de https://www.polskabox.com/. Si vous êtes en quête d’un ingrédient polonais ou d’un aliment, vous devriez certainement le trouver. Pour préparer de succulentes recettes de cuisine polonaise traditionnelle.

Pays-frontière entre l’Occident et l’Orient, la Pologne n’a cessé d’évoluer au cours des siècles. Même sa gastronomie, chère à ses habitants, s’est souvent transformée, puisant son inspiration à l’Ouest ou à l’Est au fil des ans. De nos jours, la cuisine polonaise présente des similitudes avec les cuisines des pays slaves, tels que la Biélorussie, l’Ukraine et la Russie. Le plat traditionnel des Polonais ? La soupe, dont il en existe plus de 300 variétés…
 
Chou farci au veau, côtes de porc panées, porc braisé aux oignons, pancakes en pâte levée, beignets, galettes de pommes de terre, gâteau au fromage blanc, soupe aigre à la farine de seigle, brioche roulée au pavot, gâteau aux pommes, bortsch aux betteraves, ou encore casse-croûte aux champignons, au fromage et à la sauce Ketchup (…) vous sont présentés dans cette sélection pour ne vous citer que quelques exemples.
 
 

Posez bagages en Pologne le temps d’un ou plusieurs repas avec ce dossier de 16 spécialités polonaises salées et sucrées sur le site www.cuisineaz.com. Aussi succulentes qu’originales et dépaysantes, la tablée sera épatée, les papilles, comblées !

 

La cuisine polonaise est simple et économique mais variée, avec des différences régionales marquées. Les principales influences extérieures proviennent des cuisines juive, russe et ukrainienne. Les repas sont consistants et comprennent des portions abondantes de soupes, de pommes de terre, de pain et de viande, presque toujours de porc. Chaque plat est constitué d'au moins un des ingrédients suivants : choucroute, légumes, fruits et champignons frais ou frits. Les champignons polonais, dont la cueillite est un loisir familial, sont très appréciés par les Polonais et exportés dans le monde entier.

Le repas polonais

Le repas, en famille ou avec les amis, est un moment apprécié des Polonais. Quatre repas sont en général consommés chaque jour.

Le petit déjeuner se limite pour certains à du pain, du beurre et de la confiture avec un thé ou un café. D'autres préfèrent manger des œufs et du fromage, voire de la saucisse, du jambon et un gâteau. En fin de matinée, il est possible d'ingurgiter un sandwich léger, qui fait office selon la formule consacrée de « deuxième petit-déjeuner ».

Le déjeuner (obiad), principal repas de la journée, se prend généralement en milieu d'après-midi, ou plus tôt si l'on a pas mangé de sandwich auparavant. Le repas commence en principe par une soupe, assez consistante. Puis est servie de la charcuterie et de la viande (porc, volaille, poissons ou viandes rouge) accompagnée de pommes de terre, de nouilles ou de légumes. Le pain est également une composante importante du repas. Les desserts sont souvent cuisinés à base de fruits que les Polonais cueillent dans leurs propres arbres fruitiers. Un diner léger est enfin pris vers dix-neuf heures.

Les habitudes culinaires ont tendance à changer ces dernières années en Pologne, surtout dans les zones urbaines avec l'apparition de cuisines étrangères, notamment chinoise, l'augmentation de la consommation de poisson et de fruits de mer et surtout la forte progression des produits de restauration rapide.

Les soupes

  • Barszcz, soupe aux betteraves rouges, servie généralement avec des raviolis farcis de viande ou de champignons ;
  • Zurek : soupe aigre faite à partir de farine de seigle et de pain sec, et servie avec une saucisse et des moitiés d'oeuf dur ;
  • Autres : soupes au chou, aux tripes, aux champignons, aux tomates.

Les entrées

  • Tatar : viande hachée de bœuf crue mêlée d’un jaune d’œuf et d’oignon) ;
  • Surówka, salade de légumes rapés (choux, carottes, poireaux...) et de pommes ;
  • Mizeria, salade de tranches de concombre à la sauce douce ou au lait ;
  • Autres : pâté, pain tartiné de saindoux ou de hareng à la crème, saumon fumé, anguille fumée, hareng, caviar, plats à l'ail, champignons frits avec des tripes et des escargots.

Les plats principaux

  • Bigos : ragoût de viande à la choucroute et aux champignons
  • Kotlet schabowy : côtelettes de porc panées ;
  • Oscypek : fromage montagnard au lait de brebis, servi du pain et d'autres accompagnements ;
  • Pierogi : petits chaussons farcis au fromage ou à la viande hachée, aux choux, aux champignons ou aux fruits ;
  • Autres : quenelles, crêpes au fromage ou à la viande, galette de pommes de terre râpées, canard farci aux pommes, poulet fourré et roti, carpe aux raisins et aux amandes.

Les sauces

  • Sos mysliwski : sauce douce au raisin et au miel ;
  • Sos grzybowy : sauce à base de champignons sauvages.

Les desserts

  • Makowiec : gateau aux grains de pavot ;
  • Sernik : gateau au fromage ;
  • Szarlotka : gateau aux pommes ;
  • Autres : glaces, tartes aux pommes, gateaux à la crême, prunes au chocolat, pain d'épices, tarte au fromage

Polonais débutant

cflp-ecole-polonaise-lyon-methodologie-polonais

Cours de Polonais

cflp-ecole-polonaise-lyon-methodologie-polonais

Apprendre le polonais c'est facile

COURS DE POLONAIS A LYON - INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT 

EMPL - Ecole Maternelle Polonaise de Lyon