Blog CFLP

Les spécialités polonaises salées et sucrées

Pays-frontière entre l’Occident et l’Orient, la Pologne n’a cessé d’évoluer au cours des siècles. Même sa gastronomie, chère à ses habitants, s’est souvent transformée, puisant son inspiration à l’Ouest ou à l’Est au fil des ans. De nos jours, la cuisine polonaise présente des similitudes avec les cuisines des pays slaves, tels que la Biélorussie, l’Ukraine et la Russie. Le plat traditionnel des Polonais ? La soupe, dont il en existe plus de 300 variétés…
 
Chou farci au veau, côtes de porc panées, porc braisé aux oignons, pancakes en pâte levée, beignets, galettes de pommes de terre, gâteau au fromage blanc, soupe aigre à la farine de seigle, brioche roulée au pavot, gâteau aux pommes, bortsch aux betteraves, ou encore casse-croûte aux champignons, au fromage et à la sauce Ketchup (…) vous sont présentés dans cette sélection pour ne vous citer que quelques exemples.
 
 

Posez bagages en Pologne le temps d’un ou plusieurs repas avec ce dossier de 16 spécialités polonaises salées et sucrées sur le site www.cuisineaz.com. Aussi succulentes qu’originales et dépaysantes, la tablée sera épatée, les papilles, comblées !

 

La cuisine polonaise est simple et économique mais variée, avec des différences régionales marquées. Les principales influences extérieures proviennent des cuisines juive, russe et ukrainienne. Les repas sont consistants et comprennent des portions abondantes de soupes, de pommes de terre, de pain et de viande, presque toujours de porc. Chaque plat est constitué d'au moins un des ingrédients suivants : choucroute, légumes, fruits et champignons frais ou frits. Les champignons polonais, dont la cueillite est un loisir familial, sont très appréciés par les Polonais et exportés dans le monde entier.

Le repas polonais

Le repas, en famille ou avec les amis, est un moment apprécié des Polonais. Quatre repas sont en général consommés chaque jour.

Le petit déjeuner se limite pour certains à du pain, du beurre et de la confiture avec un thé ou un café. D'autres préfèrent manger des œufs et du fromage, voire de la saucisse, du jambon et un gâteau. En fin de matinée, il est possible d'ingurgiter un sandwich léger, qui fait office selon la formule consacrée de « deuxième petit-déjeuner ».

Le déjeuner (obiad), principal repas de la journée, se prend généralement en milieu d'après-midi, ou plus tôt si l'on a pas mangé de sandwich auparavant. Le repas commence en principe par une soupe, assez consistante. Puis est servie de la charcuterie et de la viande (porc, volaille, poissons ou viandes rouge) accompagnée de pommes de terre, de nouilles ou de légumes. Le pain est également une composante importante du repas. Les desserts sont souvent cuisinés à base de fruits que les Polonais cueillent dans leurs propres arbres fruitiers. Un diner léger est enfin pris vers dix-neuf heures.

Les habitudes culinaires ont tendance à changer ces dernières années en Pologne, surtout dans les zones urbaines avec l'apparition de cuisines étrangères, notamment chinoise, l'augmentation de la consommation de poisson et de fruits de mer et surtout la forte progression des produits de restauration rapide.

Polonais débutant

cflp-ecole-polonaise-lyon-methodologie-polonais

Cours de Polonais

cflp-ecole-polonaise-lyon-methodologie-polonais

Apprendre le polonais c'est facile

COURS DE POLONAIS A LYON - INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT 

EMPL - Ecole Maternelle Polonaise de Lyon